Treize raisons

Auteur: Jay Asher

Edition: Albin Michel

Résumé :

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Avis :

J’ai emprunté et lu ce livre après avoir vu la série. En principe je fais l’inverse, je lis les livres et je regarde les films ou les séries après, mais ma sœur insistait tellement pour que je regarde la série que j’ai cédé.

Clay Jensen, lycéen sans histoire reçoit un soir un colis, une boîte à chaussures contenant des cassettes, sept au total, chaque face numérotée de 1 à 13. Ces cassettes viennent d’Hannah Baker, une fille de son lycée sur laquelle il craquait mais qui s’est suicidée quelques jours auparavant. D’abord effrayé et réticent il va finir par écouter toutes les cassettes en une seule nuit, suivant les endroits en ville où Hannah lui demande d’aller. Chaque face des cassettes contient une raison, un événement plus ou moins qui a poussé Hannah à se suicider.

Ce livre traite du difficile sujet du suicide des adolescents. Des raisons qui peuvent pousser un être humain à mettre fin à ses jours. Dit comme ça ce livre n’a rien de joyeux, il ne l’est pas et pourtant il est aussi plein d’espoir. Il contient une morale implicite qui amène à réfléchir à notre comportement. Ici on a à faire à des ados mais cela peut se transposer à tous les âges. On se rend compte que chaque acte, chaque parole, a des conséquences. Parfois ce qui pour nous n’est qu’une blague, une parole banale ou un geste sans grande importance, peut être capitale voire vitale pour une autre personne.

On voyage avec Clay, on se met à la place d’Hannah, on essaie de comprendre son geste, ce qui l’a poussé à en venir à un acte aussi extrême. Bien sûr un seul événement n’a pas poussé cette jeune femme a en finir, c’est tout une suite d’événements mais le plus triste c’est que le lecteur se rend compte que si une personne, une seule personne avait agi autrement, rien de cela ne serait arrivé. C’est à la fois horrible et tristement réaliste.

Le personnage d’Hannah est assez controversé je trouve, on la voit espérer jusqu’à la fin, laissé une chance à la vie et pourtant parfois on ne comprend pas tous ses actes. J’ai parfois eu envie de jeter le bouquin de colère, de crier devant la série « Ne fais pas ça, bordel ne fais pas ça Hannah ». Je pense que soit on l’aime soit on la déteste, mais elle ne laisse pas indifférente. On ne comprend pas toutes ses réactions, mais il est difficile de se mettre à sa place dans cette suite d’événements. Ce qui lui arrive est horrible, parfois j’ai eu du mal à y croire, je me disais que tant de choses ne pouvaient pas arriver à une seule personne, le sort et les gens ont été cruel avec elle, volontairement ou involontairement.

Selon moi il est important de lire ce livre, il aborde un problème de société grave de façon étonnante, grave mais il n’est pas moralisateur, il arrive à nous ouvrir les yeux sans nous faire la leçon, ce que je trouve remarquable. Lisez ce livre et faites le lire à vos ami(e)s, jeunes ou moins jeunes, ce sujet concerne tout le monde.

Personnellement j’ai une petite préférence pour le livre même si la série est vraiment bien. Elle La série est plus dramatique que le livre même, audience oblige.  Le mieux est de lire le livre et de regarder la série, de vous faire votre avis.

1 réflexion sur « Treize raisons »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *