Moi Simon, 16 ans Homo Sapiens

Auteur : Becky Albertalli

Edition : Hachette Romans

Prix : 16,90€

Résumé :

Moi, c’est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d’Atlanta (traduisez : un trou paumé). J’ai deux sœurs, un chien, Bieber ( oui, oui,comme Justin ) et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréos, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.

Blue, c’est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. On se dit tout, sauf notre nom. Je le croise peut-être tous les jours dans le couloir, mais je ne sais pas qui c’est. En fait, ça me plaît bien : je ne suis pas du tout pressé d’annoncer à tout le monde que je suis gay.

Personne n’est au courant, à part Blue.. et maintenant cette fouine de Marin Addison, qui a lu mes e-mails et menace de tout révéler..

Avis :

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque parce que le titre m’a intrigué quand je l’ai vu posé sur son présentoir, et aussi parce que le résumé de la quatrième de couverture m’a plu. J’aime beaucoup le jeu de mots du titre du livre, il est vraiment bien trouvé.

C’est l’histoire de Simon, un lycéen homosexuel qui entretient une relation secrète par mail avec un inconnu appelé Blue. Simon assume totalement être homosexuel, mais il ne l’a pas encore annoncé à son entourage, ni à sa famille, ni à ses meilleurs amis ; Blue, lui aussi, est un homosexuel caché. Les deux garçons sont dans le même lycée mais ils ne connaissent pas la véritable identité de l’autre car Simon signe ses messages sous le pseudo de Jacques et rien dans leur mail ne laisse deviner qui ils sont. E pourtant avec le temps ils vont apprendre à se connaître, se raconter leur vie mais sans trop en dire, pour ne pas révéler qui ils sont. Parallèlement, ce que Blue ignore c’est que Simon fait l’objet d’un chantage de la part de Martin, un camarade de classe. Celui-ci, est tombé par hasard sur le compte mail de Simon et a vu tout l’échange de mail entre Simon et Blue. Il menace de révéler leur relation et leur homosexualité sur le Tumblr du lycée si Simon ne l’aide pas à séduire Abby. Pris au piège, Simon accepte à contrecœur.

Au fil de la lecture on apprend à découvrir Simon et Blue, on voit la relation qui se noue peu à peu entre eux, les sentiments apparaître et se développer. On s’attache à ses deux personnages et on se prend au jeu, on cherche des indices, on enquête avec Simon pour savoir qui est Blue. On se demande si Blue découvrira l’identité de Simon et si Simon découvrira celle de Blue.

On se doute bien qu’à la fin du livre ils découvrent qui est l’autre mais le trouveront-ils par eux même? Moi je n’ai pas trouvé qui est Blue, je ne suis pas une bonne détective…

Un autre problème  se pose : vont-ils être déçu ou heureux quand ils vont enfin savoir qui est leur correspondant ? Les sentiments vont-ils survivre au passage vers la réalité ?

J’ai dévoré ce livre en deux jours, cette histoire d’amour naissante est trop mignonne et attachante, on veut savoir qui est Blue, on veut que lui et Simon se rencontre et vivent une belle histoire d’amour. Ce livre aborde la question sensible du coming out. On peut lire les échanges de mails, on est entièrement plongé dans les conversations, on les voit évoluer ainsi que les sentiments. Et forcément on s’attache à ses deux garçons qui veulent se voir sans vraiment le vouloir, qui ont peur de passer du virtuel au réel. On se rend bien compte que ce n’est pas facile, encore moins pour deux lycéens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *